We-Are-the-Flesh-Combo-Blu-ray-DVD

Résumé :

Après avoir erré pendant des années dans une ville en ruine à la recherche de nourriture, un frère et une soeur se réfugient dans un des derniers bâtiments encore debout. A l'intérieur, ils trouvent un homme qui va leur faire une dangereuse proposition pour survivre au monde extérieur.

Mon avis :

Lorsque l'on me présente un OVNI, ma première réaction, c'est de me méfier. Tout un tas de trucs peut se cacher sous cette appellation. Un cinéma d'auteur réussi, un truc artistique inclassable, ou pire, un nanar.
Le film s'ouvre sur une scène où un type brasse un fluide gluant et répugnant, et il scotche le baril dans lequel il a fait sa mixture (dans ma tête, je voyais des images de Fight Club défiler, vu qu'il préparait vraisemblablement du savon... avec de la chair humaine).
Il tombe sur deux jeunes qui finissent par squatter chez lui, et tout le monde commence à scotcher une structure intérieure faite de tunnels et d'alcôves.
Et là, le personnage principal demande à la fille de violer son frère.
S'ensuivent des scènes de sexe non simulées (dont une pipe en gros plan), une danse bizarre, une scène de meurtre, une de viol, une naissance d'adulte visqueuse... et fin.

Oui, c'est bien beau de qualifier d'OVNI un film qui enchaîne de magnifiques plans éclairés somptueusement, mais l'histoire en elle-même absurde, le jeu ridicule du comédien principal ou le porno déviant a eu tendance à calmer mon enthousiasme. Le propos semble s'orienter vers une obscure métaphore de la réincarnation là où moi je n'y ai vu qu'une branlette intellectuelle filmique.

Et quand on visionne les bonus du DVD, on peut se faire une idée assez précise du type qui a réalisé le film : il porte des lunettes de soleil en intérieur, se positionne de 3/4 devant la caméra tout au long de l'entretien et il m'a fallu quelques minutes avant de comprendre que c'était lui qui jouait le rôle du frère. Il aurait même recruté les comédiennes du film sur Facebook. Fort heureusement, il a préféré endossé lui-même le rôle du jeune homme, plutôt que de le proposer au frère de l'actrice qu'il avait choisi...

Pour ma part, l'art s'est transformé en absurde ridicule, et clairement l'OVNI s'est crashé...

 

Le DVD, édité par Blaq Out, est sorti le 18 octobre 2017. Vous pourrez retrouver toute son actualité sur sa page Facebook.

A retrouver également :

- toutes les sorties de 2018 sont à voir sur Cinetrafic

- les meilleurs films d'épouvante-horreur sortis en 2017