sherlockJ'ai reçu ce livre dans le cadre du Swap Sherlock, il m'a été offert par Arsène Lupin, et franchement, il se dévore d'une traite !

Il est riche de détails intéressants sur la vie de Conan Doyle, mais surtout sur celui qui a été son personnage préféré et détesté tout à la fois, Sherlock Holmes. De petites anecdotes en grandes révélations, ce livre est accompagné de photos, de gravures et dessins d'époque.

On y apprend entre autre que c'est une maison d'édition américaine qui a la première publié les aventures de Sherlock Holmes sous forme de magazine (les Britanniques n'en voulaient pas), qu'il n'a jamais été dit "Elementaire, mon cher Watson" dans les livres, et que la double casquette n'y figure pas non plus.
Scotland Yard ne lui a pas tenu rigueur de son manque d'estime, puisqu'ils ont baptiser leur ordinateur de recherche Home Office Large Major Enquiry System... HOLMES.

On ne compte même plus les nombreuses adaptations théâtrales, cinématographiques et télévisuelles de l'oeuvre de Conan Doyle. Je garde un souvenir ému de la dernière (ah ! Robert...), mais ma préférence va à Sherlock Holmes et le Secret de la Pyramide, un film de Barry Levinson que j'ai vu toute petite avant même que l'on m'oblige à lire le Chien des Baskerville à l'Ecole !
Il me tarde tout de même de voir Elémentaire, mon cher Lock Holmes, où Watson, génial, manipule totalement le stupide Sherlock (respectivement incarnés par Ben Kingsley et Michael Caine). Donc, si quelqu'un l'a...

La suite du livre nous informe des divers pastiches qui ont été écrits à la suite de Sherlock, des clubs holmesiens qui ont été créés par d'illustres personnages (Rex Stout qui a d'ailleurs démontré que Watson était... une femme... et j'ai le texte !), des lieux à visiter pour s'imprégner du Canon (le Musée Sherlock Holmes, évidemment, que j'ai visité en novembre dernier avec Fashion et Stéphanie, mais il y a aussi une statue à son effigie à Edimbourg,...)

Bref, un livre à avoir absolument pour une bonne introduction à l'oeuvre de Conan Doyle !