diparuDennis Barlow, jeune Britannique émigré aux Etats-Unis, se retrouve à organiser les funérailles de son ami et compatriote, Francis Hinsley, scénariste Hollywoodien déchu qui a mis fin à ses jours.

C'est sous le regard de Dennis, employé des Bienheureux Halliers, entreprise de pompes funèbres pour animaux de compagnie, que nous allons faire la visite des Célestes Pourpris de Los Angeles. C'est là qu'auront lieu les obsèques de son ami.
Aux Célestes Pourpris, tout est conçu pour accompagner les Défunts dans leur dernière demeure de manière la plus délicate qu'il soit, offrir au Cher Disparu la possibilité de partir en grande pompe, dans les plus beaux atours, dans le faste qui leur est dû.

J'ai beaucoup aimé ce roman de l'auteur britannique Evelyn Waugh, qui décrit de manière subtilement humoristique toute cette cérémonie américaine autour de la mort. Les personnages collent tout à fait à l'intrigue : le directeur des Bienheureux Halliers gripsou, les employés des Célèstes Pourpris tous dévoués qu'ils sont à leur mission. A vouloir trop en faire, ils finissent pas tomber dans le ridicule, ce qui désacralise totalement le sinistre de la chose.
L'atmosphère aurait pu être lourde, à traiter un tel sujet, mais c'est tout le contraire qui se passe : l'humour est omni-présent, jusqu'à la conclusion qui m'a fait éclater de rire.

Un grand merci à BOB et aux Editions Robert Laffont pour cette découverte !