9782266268561

Présentation de l’éditeur :

Ils sont 12 candidats à entrer dans l’arène pour une expérience de télé-réalité unique, un jeu de survie à une échelle inédite sur une côte reculée de l’est des États-Unis. Lâchés dans une nature hostile, sans cesse défiés, ils devront lutter contre la faim, la solitude, le danger, la peur, le noir, le froid, eux-mêmes et les autres, bien au-delà des limites du supportable. Le jeu continuera jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un, du moins officiellement.
Mais, très vite, le plan dérape. Le scénario semble échapper au jeu, la fiction littéralement dépassée par la réalité. Et la notion de survie, désormais, est à prendre au pied de la lettre…

Mon avis :

Si l'on ne peut s'empêcher de lever les yeux au ciel en tombant sur les Anges de la télé-réalité alors que l'on attendait que démarre la soirée des Simpson, on aime de temps en temps jouer les voyeurs en regardant quelques minutes, en se demandant, à chaque stupidité lâchée par l'un des candidats qui passent leurs journées à bronzer au bord de la piscine, comment certaines chaînes se sont retrouvées à produire ce genre de programme...
Jusqu'au Bout commence ainsi : Une aventure où 12 candidats, 12 clichés recrutés pour leur physique, leur facilité désarmante à se chamailler, à se perdre, à se retrouver dans la m..., doivent survivre dans une nature désertée par l'homme.
Après quelques épreuves afin de gagner le peu d'accessoires qui assureront leur autonomie, les voilà lâchés dans le grand bain. Ils vont devoir se débrouiller tous seuls pour atteindre la ligne d'arrivée. Ils ne savent pas quand, comment, ni où, mais ils ne devront compter que sur eux-même pour remporter la victoire.

Le récit alterne le présent, où l'on suit une des candidates dans sa lutte pour trouver nourriture, indices, et endroits pour dormir, des semaines après le début de l'émission, et le passé, avec les débuts rocambolesques des candidats.
Que s'est-il passé entre temps, pour que l'héroïne, malgré des kilomètres de marche, ne trouve âme qui vive et affronte ses pires cauchemars, se blesse, sans que quiconque intervienne ?

Les pages distillent au compte-goutte des informations au lecteur, ainsi qu'à cette candidate perdue, jusqu'à un final, s'il n'est pas surprenant, nous laisse essoufflés.
L'auteur, en partant d'une idée à l'originalité assez dérangeante, mêle horreur réelle et télévisuelle. On peine à discerner le réel du mis en scène, et l'on en vient à douter, comme l'héroïne de ce que l'on est en train de vivre et d'affronter. Tout n'est-il qu'effets spéciaux et maquillage ?