Vigile

Présentation de l’éditeur :

Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une jeune femme dans la nuit. Lorsqu'elle allume la lampe, elle découvre que l'homme qu'elle aime est en arrêt cardiaque. Avec une intensité rare, Hyam Zaytoun confie son expérience d'une nuit traumatique et des quelques jours consécutifs où son compagnon, placé en coma artificiel, se retrouve dans l'antichambre de la mort.

Comment raconter l'urgence et la peur ? la douleur ? une vie qui bascule dans le cauchemar d'une perte brutale ? Écrit cinq ans plus tard, Vigile bouleverse par la violence du drame vécu, mais aussi la déclaration d'amour qui irradie tout le texte. Récit bref et précis, ce livre restera à jamais dans la mémoire de ceux qui l'ont lu.


Mon avis :

Vigile a un thème très personnel aurait pu prendre le chemin qui mène droit au pathos qui ne charme que les lecteurs à fleur de peau. Mais du métier du comédienne, Hyam Zaytoun a tiré un goût certain pour les belles phrases. Des plus courtes, à celles, longues, qui rythment l'attente, elle n'abuse pas des discours grandiloquents ou des sentences dramatiques, et le lecteur se laisse submerger par une émotion qui pourrait ne pas être sienne.

On veille avec elle au côté de son mari, guettant le moindre signe de vie, à l'affût du plus petit espoir, du bip qui rendrait la joie de vivre...

L'auteur possède cette magie du verbe, ce talent de conteuse qui nous pousse à relire certains passages, à l'accompagner dans cette douleur. Rares seront ceux qui resteront de marbre après avoir refermé le livre, si court et si profond...