CVT_La-vraie-vie_2224

Présentation de l’éditeur

Le Démo est un lotissement comme les autres. Ou presque. Les pavillons s alignent comme  des pierres tombales. Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et  celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère, est transparente,  amibe craintive, soumise à ses humeurs. Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l arrivée du marchand de glace. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant.

Mon avis :

L'exercice de l'écriture est toujours difficile quand il s'agit de choisir un enfant comme narrateur. L'auteur ne doit ni tomber dans le niais débilitant, ni donner une voix beaucoup trop adulte à son personnage. Ici, Adeline de Dieudonné charme par des mots simples, poétiques et durs. Cette gamine se lance dans une quête impossible pour sauver l'âme de son petit frère. Elle y laissera une partie de son innocence, mais jamais ne déviera de son chemin. Pour lui elle veut devenir une scientifique à la hauteur de Marie Curie. Pour lui, elle osera défier son père violent. Pour lui, elle sera prête à tout...

L'histoire se passe en Belgique, il y a probablement quelques années de cela, mais la situation est si universelle qu'elle se prête à n'importe quel paysage. Au croisement de L'Histoire sans Fin et Stand by Me, l'héroïne est de la trempe de ces enfants exceptionnels que l'on attend de trouver dans nos lectures. Rarement un roman a su aussi bien allier horreur et beauté. On découvre une plume magique pour servir un scénario que Stephen King n'aurait pas renié.

Ames sensibles, prenez garde : vous fermerez probablement le livre écœurés et bouleversés... mais étonnamment ravie d'avoir découvert une telle pépite !