contes-du-soleil-noir-arbre-alex-jestaire

Présentation de l'éditeur :

Une journaliste use du pouvoir du Soleil Noir pour obtenir le matériau de ses articles, tandis qu’en Inde, l’ascension d’un Soleil Noir au-dessus d’un arbre sacré connecte un couple d’éleveurs, un riche philanthrope et un temple hindouiste.

Monsieur Geek réapparaît. Cette fois-ci, il va nous parler de l'Inde, de Londres, d'un arbre, d'un prophète et d'une journaliste douée du verbe.

Contrairement au premier conte du Soleil Noir, Crash où l'héroïne Malika, subi avant de maîtriser et voyager dans son environnement, Janaan maîtrise d'abord, avant de se retrouver punie à son tour... Quant à l'arbre inversé, il jongle presque avec le monolithe mystérieux de 2001, l'Odyssée de l'Espace. On ne sait pas pourquoi il est là, ni pourquoi il est le témoin de l'avènement du Soleil Noir. En quoi est-il lié à la journaliste ?

Utiliser un pouvoir inconnu que l'on pense maîtriser, c'est risqué. Avis aux âmes sensibles, la fin du roman peut vous donner la nausée, vous poussez à prier pour le salut de Janaan.

Il arrive que certains livres vous font douter de ce que vous avez lu. J'avoue qu'à la fin du bouquin, j'étais un peu paumée, étourdie. Avec ses histoires, Monsieur Geek m'a rappeler cette introduction, si connue :

« Ce n’est pas une défaillance de votre téléviseur. N’essayez donc pas de régler l’image. Nous maîtrisons, à présent, toute retransmission. Nous contrôlons les horizontales et les verticales. Nous pouvons vous noyer sous un millier de chaînes ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà ... Nous pouvons modeler votre vision et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir. Pendant l'heure qui vient, nous contrôlerons tout ce que vous allez voir et entendre. Nous partagerons les angoisses et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses... au-delà du réel. »

Au final, Arbre est un de ces OVNI qui traversent votre vie littéraire et vous laisse légèrement perturbée, interdit. Mais qu'est-ce qui nous attend encore ? (Alex Jestaire a prévu de mettre à jour une trentaine d'histoires).

 

Sur ce, je vous laisse, je dois mettre la main sur un film des plus bizarres, Kali Yuga, et j'espère ne pas tomber dans l'horreur des productions bollywoodiennes...