100_0835

Voilà un livre qui ne m'a pas laissée tranquille un seul instant ! OK, je l'avoue, je l'ai acheté avant tout à cause de sa couverture. J'aime bien les flacons violets.

Allie hérite de sa grand-mère une boutique de bric à brac à Calgary. Elle fait partie d'une famille légèrement bizarre, composée à 95 % de femmes. Elle a une douzaine de tantes qui lui encombrent pas mal la vie, alors elle saute sur l'occasion pour partir à l'autre bout du pays. Là-bas, elle va devoir affronter un sorcier, des maîtres dragons, un petit-ami tueur à gages... tout ça bien sûr en essayant de le cacher à ses tantes !

Emporium Enchantment, tout comme la boutique léguée par la mémé disparue, est un véritable bordel. ça aurait été sympa que l'auteur prenne deux minutes pour nous expliquer ce qu'est la famille Gale, pourquoi le seul mâle dominant se transforme en cerf, et qu'est-ce que c'est que ces histoires de cercles pour un rituel, d'ancrage et tout ça. Et bien sûr, il ne faut vraiment être fâché avec la consanguinité si l'on veut apprécier la lecture.

A part ça, les dialogues sont vraiment très drôles, personne ne mâche ses mots, et pour une fois, le personnage le plus sympa n'est pas l'héroïne. J'ai plutôt eu un coup de coeur pour sa cousine Charlie, qui, armée de sa guitare et les cheveux teints en bleu, pénètre dans les bois pour voyager à travers le monde. 

Par contre, et je pense que le problème vient principalement de la traduction, les phrases sont souvent à la limite de la compréhension. Et oui ! Un peu d'adaptation est recommandée, plutôt que de faire une traduction littérale ! ça transparaissait tellement, que ça en devenait lassant.

Bref, c'est un livre à lire en se laissant embarquer, mais plutôt en VO. Et n'attendez plus d'explication en fin d'ouvrage, ce serait peine perdue.