Comme je vous l'ai dit hier, ce week-end a été placé sous le signe d'achat frénétique de livres...

Depuis quelques mois maintenant, une boutique s'est ouverte sur la place du marché de Tannay, village de 615 habitants, situé au fin fond de la Nièvre. Autant dire qu'y ouvrir une librairie est un pari très risqué...

100_0594

Mais Jean-Marc ne fait pas cela pour la gloire ni l'argent, mais visiblement par amour des livres, des tonnes, des piles et des cageots de livres !

100_0593

De l'extérieur, difficile de s'imaginer se qui peut se cacher dans les recoins obscurs de la boutique : Toute la vitrine ne laissent voir que des caisses en bois. Pourquoi ? Parce que le libraire classe et range les livres dans des caisses de vin ! Et y'en a partout ! C'est un enchaînement de petites pièces encombrées de livres, mais pourtant, tous sont bien classés, chaque auteur a le droit à sa caisse. Et si l'on demande un livre en particulier au maître des lieux, qui a un petit air de Stephen King, il bravera les piles branlantes pour vous le trouver !

100_0595

Y'en a partout !

100_0596

100_0597

100_0598

100_0599

 

Et ce petit paradis (ou enfer, si l'on se place du point de vue de nos bibliothèques déjà trop surchargées) n'ouvre que le dimanche matin, jour de marché. Jean-Marc a en effet un travail ailleurs, sûrement plus rémunératif, mais bien moins jouisif (du moins pour nous, LCA), et il descend donc dispenser du bonheur, de l'aventure et des connaissances, à la campagne.

100_0600

Le septième jour, pour moi, ne sera plus synonyme de repos, ou jour du seigneur, mais plutôt jour de péché mignon ! 

100_0601

Vos yeux saignent à la vue de tant de livres, n'est-ce pas ?

100_0602