le_chaperon_rouge_2011

J'aime beaucoup que l'on détourne les contes de fée si chers à mon enfance. D'une part parce que je les connaîs assez pour voir les différences, et d'autre part car j'aime que l'on malmène les traditions. Je me souviens d'un Blanche Neige avec Sigourney Weaver particulièrement glauque, et je fus la première surprise de me retrouver finalement du côté de la marâtre.

Ici, il s'agit du Petit Chaperon Rouge. Valérie est une jeune femme qui vit dans un petit village cerné par la forêt et recouvert par la neige. Une fois par mois, les habitants se terrent chez eux pour échapper à l'attaque du loup-garou. Une trève fragile s'était instaurée depuis des années, mais à la mort de la soeur de Valérie, tous les villageois partent à la chasse au loup. Ils font appel aux services d'un célèbre tueur de loup-garou, joué par l'excellentissime Gary Oldman, qui va se servir de la jeune femme comme appât. Mais celle-ci, en plus de se préoccuper d'être le prochain repas de la bête, doit choisir entre s'enfuir avec son amour d'enfance, Peter, ou le gentil fils du forgeron, très mignon lui aussi, qui lui est imposée en mariage.

J'ai beaucoup aimé cette adaptation du célèbre conte de fée. L'histoire, même si elle est assez banale, est traitée de manière très angoissante, notamment dans ces successions de jours et de nuits où l'on se demande constamment : mais qui est le loup-garou ? Oui, on se croirait dans le jeu de cartes...
Un Cluedo à la sauce fantastico-romantique où tout le monde est suspecté, tout le monde est coupable, tout le monde a quelque chose à cacher. Bref, on nage dans un lourd climat de paranoïa.

Quant à la réalisation en elle-même, les images extérieures sont magnifiques : dans les tons bleutés (comme pour Twilight), la cape rouge de Valérie laisse comme une traînée de sang dans la neige. Bon, à part le fait que si le manteau fait 12 mètres de long comme on le voit dans ses rêves, elle ne risque pas d'aller très loin dans la forêt, c'est très joli.
Par contre, petit bémol. J'ai trouvé que le village faisait un peu carton pâte.

Quant aux acteurs, les jeunes hommes sont beaux et fringuants, Valérie est une blonde aux grosses lèvres boudeuses mais charmantes, et Billy Burke joue cette fois-ci un père sacrément différent de son rôle précédent dans Twilight !
Et Gary Oldman, ah... Gary... Ce type a toujours jouer des méchants géniaux !

Je vous laisse en compagnie de la bande-annonce du film, et je remercie Daïnah de Way to Blue pour m'avoir envoyé le DVD !