Pour clôturer cette semaine nordique (enfin presque, mais j'en reparlerai plus tard), voici un roman finnois, écrit par Kari Hotakainen, La Part de l'Homme.

9782709635264

Salme est une mercière à la retraite qui fait la connaissance, dans un salon du livre, d'un écrivain au chômage. Celui-ci lui propose un curieux arrangement. Elle lui raconte sa vie pour 5000 €. Salme hésite, elle ne veut pas vendre sa vie, et veut encore moins que celle-ci soit déformée par l'écrivain. Elle finit par accepter car elle a besoin de cet argent pour un projet.

Ce livre a été particulièrement agréable à lire. Salme a une manière de parler très directe et pourtant si philosophique ! La grand-mère que tout le monde aimerait avoir, qui prodigue ses conseils sur les cartes postales qu'elle envoie régulièrement à ses enfants, en concluant toujours sur un plat qu'elle leur propose de venir goûter. En parlant de ses enfants, le lecteur est un peu perdu : Salme dit qu'ils ont chacun réussit leur vit, mais dès que l'on lit leur partie du livre, c'est plutôt la débandade. Quelle est la réalité ? L'écrivain a-t-il modifié la vérité ? Si oui, à quel passage ?

On y vit des tracas quotidiens qui peuvent être identiques dans de nombreux pays, mais qui sont abordés avec ce calme, ce détachement et cette détermination tout à fait nordique.

Bref, un roman aux multiples voix, avec des personnages tous plus attachants les uns que les autres, tout ça au service d'une certaine vision de la société finnoise, bien loin de l'idée que l'on se fait du pays du père Noël !

62156580_p