La_for_C3_AAt_Si un livre parle de zombies, vous comprenez bien qu'il me le faut. Absolument. D'autant plus que ses critiques avaient été pour la plupart enthousiastes...

Il s'agit de La Forêt des Damnés, de Carrie Ryan.
Dans un futur vraiment, mais alors vraiment très éloigné, un tout petit village essaie de survivre aux zombies qui peuplent la forêt. Ses habitants ne sont protégés que par un haut grillage qui entoure leurs habitations. Et comme si la vie n'était déjà pas assez chiante comme ça, les bonnes soeurs, qui décident de tout dans la communauté, sont d'une sévérité oppressante.

Mary est en âge de se marier (elle doit avoir dans les 16 ans...). Mais après la "non-mort" de sa mère, elle se voit contrainte de rentrer dans les ordres alors que deux seules choses l'intéressent : le beau garçon qui doit se marier avec sa meilleure amie, et savoir si cette grande étendue d'eau salée que l'on appelle océan et dont on parle dans les légendes existe réellement (est-ce que je vous ai dit que ça se passait dans le futur ?).

L'ambiance, je l'ai trouvée vraiment pourrie. Donc, ça veut dire que l'auteure a bien fait son boulot... C'est lourd, sombre, glauque, désespérant. Cette enclave harcelée par les morts-vivants n'inspire qu'une seule chose à mes yeux : la fuite.
Mais, tandis que l'on se complaît dans cette mélasse abominable, on n'attend qu'une chose, que les cadavres attaquent !
En effet, si l'image même de ce microcosme est bien rendue, les questionnements lancinants de l'héroïne et leur abscence de réponse rendent vraiment longues les heures d'attente...
Après une première bataille assez bien rendue, c'est encore une fois un errement sans fin. Encore une petite bataille, encore une ballade, et fin !

Bref, un chef d'oeuvre pour l'atmosphère, mais la narration est plutôt difficile. On ne sait pas trop où l'on va, et l'on se demande si l'auteur le sait, elle aussi. Mais, il fallait bien ça pour planter le décor, vu qu'il y aura une suite...

Je ne vous mets pas la vidéo promo du bouquin, elle n'est pas terrible !