harry1Je me suis inscrite avec empressement au challenge Re-Reading Harry Potter, organisé par Bursar et Cachou.

Il s'agit de relire chaque Harry Potter pour le dernier jour du mois. Il était normal de commencer par le premier (sans déconner ?) pour Halloween : Harry Potter à l'école des Sorciers.

Je vais pas vous résumer le livre, il n'y aura qu'un vieux taulard sortant de prison depuis peu qui ne connaîtrait pas !
Bon aller, je suis gentille, je vais vous la faire courte : Harry Potter, a réussi on ne sait comment à détruire le méchant à la Dark-Vador qui a trucidé ses parents. Et tout ça bébé ! Il est confié aux mauvais soins de sa tata et de son tonton, jusqu'à l'âge de 11 ans. Là, il apprend qu'il est un sorcier appelé à venir suivre des cours à l'Ecole de Poudlard.

Le héros : un gringalet bruns aux yeux bleus et myope. Jamais bien coiffé.
Ses 2 amis : une petite chieuse bécheuse aux cheveux ébourriffés, un rouquin pauvre, dernier né de 7 frères et soeurs (tiens tiens !) mais vachement doué aux échecs (ce qui va être décisif).
Ses ennemis : son gros cousin Dudley, gros, bête et méchant ; Malefoy, un sale gosse décoloré ; Rogue, un prof tendance gothique mal dans sa peau, et Voldemort, "The Serial Killer".
Le lieu : Poudlard, Ecole de Sorcellerie. immense château aux multiples bâtiments, aux escaliers casse-gueules et casse-têtes, aux profs sévères et injustes. Un vrai dangereux plaisir d'y étudier, quoi.

Ce livre distille du rêve entre ses pages. Comme quoi on peut avoir une vie bien pourrie, sordide, minable, et découvrir que l'on est un héros, que l'on a un don particulier, que l'on est riche, et que l'on va quitter l'horreur d'une vie pitoyable pour vivre de grandes choses dans un lieu magique, hors du commun.

C'est pour ça que Harry Potter a su conquérir autant de fans, je pense. JK Rowling a su créer tout un univers, utiliser une mythologie pré-éxistante et se l'approprier complètement pour enchanter ses lecteurs. Comme George Lucas avec Star Wars, on ne compte même plus les objets dérivés, les films, les jouets, les figurines, les fournitures scolaires, le parc d'attraction qui va ouvrir ses portes courant 2010...

Un premier tome pour les enfants d'une dizaine d'années, mais dont la plupart des lecteurs seront plus âgés, attirés irrémédiblement par cette école extraordinaire aux buffets monstrueux, aux cours plus que passionnants. Bon ok, on y risque sa peau, mais est-ce que ça ne vaut pas le coup ? On y attend toujours la rentrée avec impatience, acheter ses fournitures devient une véritable séance de shopping de rêve, pour preuve, la liste de courses :

1 baguette magique
1 chaudront (modèle standard en étain, taille 2)
1 boîte de fioles en verre ou en cristal
1 télescope
1 balance en cuivre
Les élèves peuvent également emporter un hibou ou un chat ou un crapaud

C'est bizarre, mes rentrées scolaires étaient beaucoup plus ennuyeuses !
Pour Harry, c'est découvertes et aventures à chaque chapitre : répartition dans les différentes maisons de Poudlard (Gryffondor pour lui, exemple de courage), attaque de Troll, "dressage" de dragon, triomphe au Quidditch, jeu et phénomène national chez les sorciers, recherche de la Pierre Philosophale, affrontement avec Voldemort, et... retour chez son oncle et sa tante.

1ère année terminée. Que nous réserve la suivante ?

Re_reading_HP