vagueEncore pour mon esprit un peu tordu, je me suis achetée "La Vague", de Todd Strasser. Peut-être parce que j'avais été intriguée par le film "American History X" (ou les muscles d'Edward Norton, plutôt...), et le neo-nazisme. Bref, quand j'ai vu la bande-annonce du film que j'ai raté au cinéma, je n'ai pas longtemps hésité pour m'acheter le livre.

Tiré d'une histoire vraie, il raconte comment, aux Etats-Unis, dans la fin des années 60, en quelques semaines, un prof d'histoire sympa, jeune et dynamique, a monté une petite expérience dans sa classe. Dans le but d'expliquer l'embrigadement dans les jeunesses hitlériennes, il a développé la motivation hors normes de ses élèves envers une nouvelle forme d'idéologie : La Vague. D'aord perçue comme un jeu, elle va devenir bien plus que cela : une véritable petite dictature au lycée.

Le slogan : "La Force par la Discipline, La Force par la Communauté, La Force par l'Action". Les adolescents ont maintenant de bonnes notes, se soutiennent entre eux, s'entraident, n'excluent plus les associaux de la classe, le paradis quoi... Puis, l'uniformité, la disparition du libre-arbitre, la persécution de ceux qui refusent La Vague.

Et voilà ! un petit régime fasciste s'installe, sans qu'on l'ai vu venir...

C'est un livre (je ne dirai pas roman) assez court (c'est dingue la taille des lettres dans l'édition que j'ai choisi, je ne suis pas une grand-mère !), qui développe, sans fioriture, le parcours initiatique de ces élèves influençables (personnellement, ce n'est pas mon prof de latin de seconde, franchement ennuyeux, qui aurait réussi à me faire faire ça !). Car il s'agit bien d'une initiation, ce livre est devenu un manuel d'histoire en Allemagne, paraît-il. Il suffit d'avoir l'air sympa pour que tout le monde vous écoute, vous suive, à une période où, justement, les jeunes gobent tout... M'est avis que si Zac Effron s'y mettait, pas de doute, on le suivrait toutes !  C'est un bon exemple de manipulation mentale. Il n'y a qu'à voir les ptites midinettes qui se mettent à chialer ici (59ème seconde) :
http://www.nrj.fr/loisirs/news-people/0/zac-efron-affole-ses-fans-paris-video-188892.html

Personnellement, j'ai bien apprécié cette lecture, pour moi, essentielle dans l'éducation des jeunes. Et la fin devait forcément être brutale pour les faire sortir de leur dangereuse transe. A recommander à tous les ados d'aujourd'hui !